Alors que je viens de recevoir cette semaine mon exemplaire de Kings of war Historical en français, ce dimanche en solo je recommence une série de sang dans la plaine qui consiste à monter une armée pour Kings of war avec un budget minimum, puis partie après partie augmenter ce budget en tirant l expérience de la partie précédente.

Pour cette version historique de Kings of war, j ai commancé avec un budget de 200pts, ce qui permet de prendre un régiment ( base du jeu ) dans un panel allant de 85pts pour des frondeurs à 190 pour de la cavalerie lourde.

J ai décidé que je jouerais Carthaginois pour mon admiration pour Hannibal, les adversaires évolueront au fil des épisodes.

Pour la partie numéro 1 avec 200pts je devais pacifier un village celtibère de 2 régiments de guerriers.

Pour ma part,j avais un choix possible bien que limité entre:

- Un Régiment de Guerriers numides (100pts ) et une Troupe de Cavaliers légers Ibères( 100pts)

- Un Régiment de Guerriers numides ( 100pts) et un Régiment de Frondeurs ( 85 pts ) rapide ( 15pts )

- Un Régiment de Lanciers lourds Carthaginois (175 pts)  maîtres d'armes( 25pts ).

Le choix à été rapide les frondeurs et la cavalerie légère ont une défense trop faible et peuvent mourir possiblement au premier choc. Espérer avoir la charge va surtout dépendre de qui a la premier tour de jeu et ça avant de commencer...ben... on ne le sait pas.

Bref j ai opté pour les lanciers lourds qui avec maîtres d armes deviennent élites.

Le premier Sang dans la plaine peu commencer.

Les Celtibères sont moyens en attaque et en défense mais ont le poids du nombre alors que mes carthaginois sont excellents en attaque et en défense mais sont peu nombreux.

Les Carthaginois perdent l initiative, ce n est pas bon, car au jeu de qui aura la première charge, les Celtibères ont l avantage et en plus ils ont le nombre

Kings of war historicalJe compte sur mon armure lourde pour faire la différence.

Lla charge des deux unités ennemies ne fait que 3 dégats ( sur 24 attaques ), les lanciers Carthaginois répliquent si fort qu'un régiment ennemi explose Par contre je comprend que l'option élite sur des unités qui touchent sur du 3+ n est pas vraiment utile.

En résumé, le deuxième régiment Celtibère ne se laisse pas impressionner et charge aussitôt, les lanciers qui pour un petit point se retrouvent ébranlés   (pendant un tour l unité ne peut attaquer ) laissant les celtibères les recharger de nouveau au tour d après finissant ce qu ils avaient commencé.

Kings of war historical

Défaite de Carthage...ça commence bien  ^^

Du sang dans la plaine N°2

Cette fois je pars sur un budget de 300pts. Les Celtibères ont réussi apèrs leur dernière victoire à rallié une autre tribu à leur cause...il va falloir les calmer, car trois Régiments s'alignent désormais sur le champ de bataille

Il me faut du nombre pour contenir l ennemi. Je pourrais prendre a mon tour des guerriers supplémentaires, mais je me retrouverais dans la situation de la première partie en sous nombre.

J opte pour un choix délicat, car je choisis une Lévee( nul en tout mais populeuse ) en version Horde ( 115pts ) et un régiment de lanciers lourds qui viennent prendre leur revanche et qui ont l option soif de sang ( 15pts ) qui permet une contre charge même ébranlé, ce qui m a manqué au tour pécédent.

Kings of war historicalLe schéma de combat se déssine fassilement, si un régiment Celtibère va affronter mes lanciers, les deux autres vont bousculer la hordes de levée pour les défaires et soutenir au plus vite l unité reste seule face à ma troupe de choc.

le premier tour est encore une fois au Celtibères et je leur laisse la charge, temporiser à Kings of wars n'est pas une bonne idée, vu que la plupart des parties se terminent en 6 ou 7 tours, cela va très vite.

La charge sur la Horde n est pas si violente ( 3 pertes ) et les lanciers n encaissent aucun dégats.

Kings of war historicalEn retour la horde bien que peut habile ( touche sur du 5+ et blesse sur du 4+) grâce a ses effectifs repoussent un des régiments et le force à fuir.

La peur changerait elle de camp ?

Les lanciers prennent une claque mais grâce à leur soif de sang ils mettent en déroute eux aussi leurs adersaires, ça semble bon pour Carthage.

Les révoltés celtiberes n abandonnent toujours pas et explosent la Levée, il y aura un dernier round entre les deux derniers régiments sur la table.

Mais c'est au tour de Carthage d'attaquer et les lanciers prennent cette fois leur revanche.

Kings of war historicalQue conclure après cette partie. La victoire ne doit pas me bercer d illusion, la horde a eu beaucoup de chance car elle est très fragile, un premier round plus défavorable et hop la victoire change de camp.

Par contre une horde en lanciers ça peut le faire... par contre c est 290pts, je vais donc attendre un budget plus conséquent je pense pour investir.

C est tout pour aujourd hui le froid m ayant fait évacuer ma salle de jeu, les prochaines parties seront dans quelques jours.

Chien Sauvage