Les Aventures des Mondes Extraordinaires

05 mai 2019

Chroniques oubliées...la boite

J avais fait comme beaucoup de blogueurs un petit article en découvrant la boite de chroniques oubliées mais je ne l avais pas encore fait jouer.

Désormais c est chose faite, et je vais vous donner mon ressenti.

Déjà, je dois dire que je n ai jamais fait jouer intégralement un scénario que je n avais pas écrit moi même, c était donc une première pour moi et je pense m en être très bien sorti, n ayant oublié que quelques détails souvent même volontairement car il n apportait rien a l histoire.

Si vous voulez jouez cette histoire ne continuez pas la lecture car je vais divulgacher l intrigue et les protagonistes du scénario.

IMGP0015

Déjà j'ai joué le premier scénario avec mes joueurs qui étaient déjà niveau 2, cela n à poser aucun problème, puisque la première partie sur les 4 qu offre la boite, est une partie d enquête, avec juste un petit combat final pas bien méchant.

J ai trouvé cette partie intéressante, sans doute aussi l une des plus délicate a masteriser car il faut bien distiller tous les indices au bon moment. Un meneur de jeu débutant n aura qu a lire les encadrés proposer par la boite, pour ma part je l ai fait en narration, pour éviter les séquences lu et non lu et ne pas donner d indice entre ce qui est dans le scénario est ce qui est improvisé.

Le risque et je m en suis aperçu dès les premières minutes c est que cela peut poser des problèmes.

EX: Dans le premier encadré du premier scénario, les héros vont croiser un vieux jongleur qui dira que "le village est maudit" et l encadré fait une elipse pour mener directement les héros au porte du village sans autre interaction avec le vieux grincheux.

Si on joue par contre de façon narrative, il y a une partie roleplay qui vient se greffer et une possibilité que les personnages pour une raison ou pour une autre, tuent le vieux jongleur...sauf qu au scénario deux, les héros doivent partir à sa recherche car il est la clef de l intrigue.^^

Donc petite sueur froide lorsque mes joueurs ne semblait pas vouloir laisser partir le chariot et son occupant.

Pour conclure sur la première partie, elle est sympa, mais globalement pas à mon goût rapidement immersive. Pour ma part j'aurais ajouté un petit combat simple d entrée de jeu, histoire de mettre les joueurs sous tensions directement. Par contre le gros plus de la boite vient du fait que les joueurs ont une représentation du village a disposition et que dès le premier combat , on a une pion représentant l araignée qu ils affrontent, a présenter au joueurs et ça c est vraiment top.

La deuxième partie

En aide de jeu, j ai les toujours tous les pions adversaires, et j utilise le support veleda repliable de la boite chronique oubliée Cthullu que je trouve plus pratique car rigide ( façon plateau de jeu) que la map plus souple mais aussi effaçable que propose la boite Fantasy.

La map rigide a aussi l avantage lorsque l' on ne la déplie pas intégralement, qu elle ne gondole pas. Avec l autre c est moins vrai, même si elle fait, si on est pas exigeant, très bien son office.

La deuxième partie est une enquête en foret cette fois avec quelques rencontres plutôt amicales qui donnent des indices aux héros et un combat final contre une poignée de gobelins sans grand risque.

Cette fois encore c est très sympa, il y a pas mal de situations différentes a gérer suivant les rencontres et mes joueurs ont eu la chance de ne pas prendre les deux seuls sentiers piégés du scénario.^^

Cette fois encore le souffle épique n est pas là, les gobelins ne sont pas de tailles, ce n est pas forcément un problème car finalement le déroulé des événement stimule suffise ment bien les joueurs pour ne pas s'ennuyer

La troisième partie

Là commence les problème, les héros sont passer de niveau et arrivent niveau 3 pour explorer un cimetière. Si les deux premières parties étaient clairement des phases d enquetes, on passe désormais a un grand niveau d action.

Le premier combat contre une poignée de squelettes s avère redoutable. En fait je n avais pas tilté a la lecture du scénario que les auteurs avaient largement boosté les oppositions par rapport au livre de règles.

Je me retrouve a faire affronter à mes joueurs des gros sacs a points de vie quasi difficilement touchable...heureusement que le prêtre de l équipe a un sort de zone contre les morts vivants.

Alors là c est du combat classe épique... les héros ont sacrément morflé et le scénario prévoit un deuxième lot de squelettes...Ouah...ça va saigner.

A ce moment là de l histoire, les héros ont dérouillé sévère et on bien taper dans leurs réserves de soins.

Je passe la recherche du passage secret, pour arriver au labyrinthe.

J ai commencé a le faire jouer avec description de couloir vides allant a gauche ou a droite et dont nombre d embranchement se termine par un cul de sac...après 5 minutes de narration sans intérêt, j'ai fait une ellipse pour éviter de passer 30 minutes a décrire un long boyaux taillé dans la masse rocheuse, et arriver aux pièges à énigmes du souterrain.

Là, j ai lu les énigmes à mes joueurs...franchement...je n ai pas trouvé ça clair ou inspirant... et mes joueurs non plus... du coup je les ai aidé pour la première et ils ont pris le pièges pour la seconde... les défonçant encore plus.

A ce moment de l histoire je passe la dernière rencontre du souterrain... cela allait juste nous faire perdre plus de temps sans pour autant apporter un élément essentiel a l histoire et potentiellement encore plus affaiblir les héros et ceux ci vont encore avoir besoin d énergie.

Les héros arrivent à la quatrième et dernière partie du scénario

 

Alors là, j avais deux choix possibles, ou je laissais la tension dramatique redescendre, en laissant les héros récupérer au village ou je continuais a mettre la tension avec des héros biens épuisés.

J'ai opté pour la tension, et j ai radicalement diminué l adversité. Je n ai opposé aux héros qu un seul ogre au lieu des deux proposé par le scénario; et globalement j ai vraiment l impression que j ai bien fait, car celui ci a bien faillit transformer en pulpe nos héros si ce n est le sacrifice du loup du rôdeur.

La carte du château a ce moment est pratique, comme aide visuelle pour la description des situations...et la gestion du combat.

Mes joueurs ont bien réalisé qu une affrontement au corps a corps n étaient pas a leur porté et on improvisé un tactique exploitant le décors proposé ce qui leur à permis de vaincre la créature.

Je passe l exploration du château pour arriver au combat final dans la tour.

Une liche qui n a pas encore tous ses pouvoirs et 5 zombies. Là je réalise tout de suite que les zombies sont aussi gonfler aux hormones, mais le prêtre niveau 4 devrait s en charger rapidement...sauf qu a partir de ce moment là le prêtre va quasi rater tous se sorts, et le reste de l équipe a un mal de chien a franchir la ligne de zombies.

J avais prévenu mes joueurs que le nombre de tour étaient limité car la liche allait consommer l'énergie des enfants captifs. Je ne joue pas les attaques de la liche avant qu elle ne perde au moins la moitié de ses points de vie, je pense que j ai bien car les héros sont à la peine.

La liche au début du tour 8 gagne si elle n'est pas vaincu, les héros vont l'achever au tour 6...mais c était bien tendu

En conclusion

Pour ma première mini campagne de jeu dont je n avais pas écrit le scénario, je dois dire que je me suis bien débrouillé, la boite de jeu propose beaucoup d aide et de matériel non indispensable mais vraiment pratique et ludique et visuellement sympa.

Le scénario alterne la partie investigation et combat, et l histoire est vraiment épique et digne d un bonne aventure médiévale fantastique,

Je trouve tout de même que les deux dernières parties sont vraiment difficiles niveau combat. Concrètement je conseil aux meneurs de jeu de prendre s ils le peuvent, les profils des rencontres dans le livre de règles ou du moins d être bien vigilant pour bien équilibré la puissance avec le potentiel de ses joueurs ,ce qui sera peut être un peu délicat avec un meneur de jeu trop débutant.

Reste que  le meneur de jeu peut laisser les joueurs se rétablir après chaque combat au village, on peut casser un peu le rythme et le sentiment d urgence qu on retrouve dans la scène final face à la liche, mais ça évite peut être de devoir ajuster les combats.

Reste qu un personnage de prêtre est absolument indispensable pour ce scénario.

Pour finir l'ensemble est une belle réussite, mes joueurs et moi avons passé un vrai bon moment.

Chien Sauvage

 

Posté par Chien Sauvage à 11:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


16 mars 2019

Les héros en figurines pour chroniques oubliées

Avec les boites de frostgrave, j ai rèussi a créer les 6 héros de ma campagne jeu de rôles

IMGP0002Chien Sauvage

Posté par Chien Sauvage à 19:19 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

27 janvier 2019

Chroniques oubliées/épisodes 1/Les totems de pailles

Nos héros ont été appellé au village d'Isbourne par le vieux forgeron Godruk. Réuni dans une une taverne étape sur la route du village, ils décident de faire route ensemble.

En chemin la route est bloqué par un arbre qui a chu et dans lequel une tarentule des forêt avait fait son nid. Terassant la bète, les héros ont poursuivent leurs routes vers le village.

Quittant la route commerciale en direction du village, les héros remarquent de mystérieux totems de pailles qui fixent d un regard noir la route et le village.

Si les villageois restent accueillant, une milice du notable Ordrelune  leur lance des regards noirs. Les miliciens sont là pour protéger les chariots du marchand contre les attaques de voyageurs isolés et des mystérieux hommes de pailles, car le village connaît déjà plusieurs victimes.

Godruk accueille chaleureusement nos aventuriers et leur explique que son apprenti Tobius a disparu, il pense que cela a un lien avec le fait qu il a trouvé un filon d argent dans une mine perdu de la montagne. S'étant vanter ouvertement a la taverne de sa découverte , Godruk soupçonne que quelque chose lui est arrivé. Sa femme et sa fille sont certainement en danger aussi  et la mission des héros sera de les sauver en priorité.

Bien qu avertit par le chef de la milice de la présence de loup dans la forêt, nos héros partent en direction de la ferme de Tobius. Ils sont attaqués en chemin par des canidés, mais pas par des animaux sauvages,mais par six gros chiens de combats.

Se débarassant des chiens, les héros parviennent a la maison de Tobius, ou  Marla la femme de l apprenti forgeron, complètement paniqué leur tir dessus a l arbalete lourde. Gardant leur sang froid, les héros la maîtrise Marla  et discute avec elle.

Ils découvrent que les hommes d Ordrelune sont venu pour tenter de lui acheter sa propriété, ceux ci on ensuite visiter sans doute pour trouver la mine dans la colline et ont rapporté quelques chose de caché sous un linge vers le vieux batiment du village

La convversation est alors intrompu lorsque Tilly la jeune fille de Marla crie, elle vient de se faire attrapper par une horde de Kobold en vadrouille.

Le faciès des Kobolds ressemblent grossierement  aux hommes de pailles, surtout leurs yeux noirs. Ceux ci semble être  sur le chemin de la guerre et menace le village.

Le combat s'engage, et les héros font un massacre, mais tilly est au mains du chef Kobold et celui ci dans un langage comun mal maitrisé, les invite à rendre le dieu volé d ici deux lunes ou la fille mourra.

Métant Marla en sécurité nous aventuriers convaincu de l implication des miliciens foncent chez Ordrelune ou un combat terrible s engage. Le capitaine des mercenaires est un redoutable bretteur avec ses deux lames et manque de peux d achever plusieurs héros.

Mais les aventuriers parviennent a prendre le dessus et achève le capitaine de la garde,  Ordrelune n ayant plus d homme use d un sort disparait.

Tobius est retrouvé inconscient et torturé, il est soigné par les héros, qui découvrent une statue un peu etrange dans la chambre d Ordrelune, une entité mi dragon mi humaine qu il ramène aux Kobolds pensant que c est bien l'objet que ceux ci recherche.

La famille de Tobius est sauvée est nos héros sont victorieux... l aventure continue

Posté par Chien Sauvage à 19:16 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

04 novembre 2018

Plus de décors mais il y a des mais

J ai terminé mes derniers éléments pour ma ville, promis il n y en aura plus d autres ou marginalement, le plus gros étant fait.

J ai acheté chez Sarissa le kit fast-food, station service plus motel et j ai aussi commandé de chez mantic( production sarissa ) le camping car de Dale.

Je vais donner mon avis comme toujours et cette fois j ai été déçu par mes achats. Le kit motel incorpore plusieurs éléments en plexiglas. L assemblage MDF+ n est clairement pas parfais, il faut retoucher quasi chaque pièce pour que l assemblage se fasse.

On passe aussi a la super glu, donc il faut impérativement que tout s assemble bien avant de faire le montage, j ai eu quelques surprises et honnêtement sur le  fast-food ou en plus du plexi il y a un autre plastique, ça été bien chiant.

Une fois terminer c est plutôt pas mal et je pense que c est un kit qui doit être peint avant assemblage, et donc a laisser aux bons modélistes qui pourront exploiter au mieux la transparence du plexi. Globalement je ne le conseille pas, l assemblage contrairement au reste de ce que je vous ai présenté est vraiment pas top, les reprises au cutter ou a la lime sont trop nombreuses pour apprécier la qualité du produit.

Quand au camping car, passez directement votre chemin, si une partie de la carcasse est en MDF, le reste c est du carton, a choisir j aurais du prendre une petit voiture pour les enfants, car l assemblage du kit est merdique et long, j ai du retoucher aussi nombres d éléments et les réajustées à la lime. Franchement le temps passé pour le résultat, c est clairement pas un truc que je vous conseille d acheter.

Allez on passe aux photos.

A noté que j ai disposé mes décors sur un tapis deep cut studio (celui en 6 morceaux), petite déception les morceaux ne sont pas polymorphique et donc j utilise deux kits pour avoir un terrain qui me convient.

A noté aussi qu avec la présence des routes, mes maisons de banlieue ont disparu et reviendront lorsque mes aventuriers visiteront d autres cartiers de la ville.

 

Ma ville, avec les premières sous couches de peinture sur des bâtiments

IMGP9928Le motel et sont parking

IMGP9930Le fast-food et la station service, pour les plus observateur il y a aussi un espace jeu pour les enfants au fond

IMGP9931L autre coté du motel

IMGP9932et le camping car en carton

IMGP9936

J ai passé beaucoup de temps et pas mal d argent aussi, mais la table est à la hauteur de ce que je souhaitais donc je ne suis pas déçu.

J espère que mes quelques photos rendront honneur a la table

Chien Sauvage

Posté par Chien Sauvage à 17:13 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

31 octobre 2018

Un sol plus urbain

Je me suis acheté un tapis type urbain pour ma ville, car je voulais garder mon sol gris pour d autre type d ambiance

IMGP9924

IMGP9926

Chien Sauvage

Posté par Chien Sauvage à 12:51 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :


29 octobre 2018

Partie test: Projet Z

J ai juste commencé a tester projet Z ce matin, j ai tiré une carte d équipe au hasard et  j'ai obtenu, un unique survivant un peu plus fort que la moyenne. Il est doué pour le corps a corps pas pour le tir et il est armée d un couteau et d un pistolet.

IMGP9918

Le jeu fonctionne bien mais il manque deux trois trucs, il va donc falloir que je fasse quelques regles maisons

Chien Sauvage

Posté par Chien Sauvage à 11:46 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

19 octobre 2018

Arrivage

Deux zombies en plus pour ma collection et je viens juste de recevoir mes dernier décors Sarissa pour finir ma ville. Il y a un set de Motel un nouveau bâtiment un peu plus large et quelques éléments de décors.

On en reparle prochainement

Place à la photo de nos deux contaminés, la photo est un peu sombre et masque les détails, on va dire que c est pour l ambiance ^^.

IMGP9914

Bilan 2018 : 744 figurines peintes.

Chien Sauvage

Posté par Chien Sauvage à 12:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

16 octobre 2018

Terminée

J'ai terminé l'assemblage de ma ville...enfin

Reste que j ai trois gros espaces vides.

Le premier derrière la rue du fond, le second entre la ville et les maisons de banlieue et le dernier là ou l angle de la table est mangé par la photo.

Le premier peut servir d arrière court avec deux trois voitures garées, et ça passe sans problème.

Le deuxième ressemble plus a un terrain vague et avec quelques accessoires type balançoire et tourniquet l affaire est dans le sac, par contre le troisième et plus gros espace m embête un peu, hésite un peu entre un centre commerciale ( clin d oeil a Romero ) et un motel plus typé banlieue américaine

IMGP9910

Il ne me reste plus qu a peindre tout ça. Je vais commencer par peindre des zombies en plus et jouer avec mes trois premiers survivants.

Chien Sauvage

Posté par Chien Sauvage à 12:49 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

14 octobre 2018

je passe à la banlieue

Je continue ma petite ville avec deux maisons de banlieue, il m en reste encore deux autres à faire et j en aurais terminé de ma ville. C est des grosses maisons dont la première m a demandé pas mal de temps pour comprendre comment elle se montait, la deuxième fut plus rapide  et je pense que les deux dernière seront aussi facile, une fois qu'on pige le truc

Les petites photos

IMGP9903une vue des nouvelles maisons

IMGP9905une tentative de vue d ensemble mais ce n est pas facile

IMGP9906Chien Sauvage

Posté par Chien Sauvage à 18:22 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

13 octobre 2018

Le centre ville

Une petite photo de ma ville, cette fois elle est terminé pour le coté cité, il me reste le coin de banlieue qui arrivera la semaine prochaine normalement.

IMGP9900

 

 

IMGP9891

 

Chien Sauvage

Posté par Chien Sauvage à 17:47 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :