Nous nous sommes affronté avec Karlito autour d une table de Kings of War dans la boutique Déclic ludik de Bourgoin

On a joué deux parties en 1500pts entre mes morts et les Orques et Gobelins de Karlito. J avais une grosse armée statique composé de hordes et en face une grosse armée avec une majorité de cavalerie , une belle opposition de style.

IMGP5538

Je n avais pas d expérience de jeu  avec des éléments de cavalerie, même si je me doutais quil arriverais vite, j ai fait face courageusement ^^. Forcément celui qui va le plus vite bénéficie du premier choc, ce qui est important car on peut commencer a retirer des troupes à l adversaire.

Là c est un peu l inverse qui s est produit car un régiment face à des hordes, les hordes ne craquent pas au premier contact les régiment eux le peuvent.

IMGP5549

Le début de partie est pour moi mais très vite la situation se retourne, à la fin du sixième tour il me reste 350 pts sur la table et 500pts pour Karlito, il faut un écart de 20% de l effectif de départ soit ici 300pts pour qu on puisse désigner un vainqueur.

Pas de bol match nul.

On remet le couvert sachant que la partie à durée avec l'installation un peu moins de deux heures.

Cette fois on intègre deux éléments de décors infranchissable de plus, histoire de compliquer le mouvement pour les orques et les tirs pour moi.

IMGP5551

Cette fois avec la connaissance des forces et faiblesses des deux camps chacun change sa stratégie. Le jeu, du fait du nombre de dés, fait que parfois, les résultats de certains combats sont un peu frustrant. Un exemple, je parviens a prendre de flanc et de face une cavalerie orque sur 69 dés, je ne fais que 3 dégats, laissant en plus ma horde de zombies de flanc pour que le reste de sa cavalerie me la pulvérise.

Mes catapultes ne font rien les trois premiers tours, c est super frustrant mais elles se rattraperont sur les 3 derniers, ce qui est un moindre mal. Le paradoxe de l artillerie c est que si elle frappe dès les premiers tours elle reconditionne immédiatement la bataille, mais c est tellement aléatoire que se reposer sur elle serait une erreur grave.

Au final on termine encore sur un match nul presque parfait car il me reste 430pts surla table contre 435pts.

 

Les plus de la journée, beaucoup de figurines et on joue rapidement, moins de deux heures par partie. Mes lanciers squelettes super contre la cavalerie. Les catapultes lorsqu elles touchent ^^. Les esprits, toujours un vrai poison pour l adversaire, par hyper puissante comme unité mais potentiellement elle gène beaucoup et ils sont très résistants.

Les moins, les loups garous que je n ai pas su jouer j imagine car jamais ils n'ont été percutants. Mon positionnement sur les deux parties a été mauvais, j ai très mal protégé mes flanc et j en ai payé le pris. Les zombies qui doivent impérativement être protéger sur leurs flancs sinon c est carnage assuré avec leur défense en mousse.

Coté Orque et Gobelins, les plus, la cavalerie orque par dessus tout, frappe fort, se défend bien, manoeuvre vite, que du bon. Les Orques avec armes à deux mains, ils épluchent n importe quoi ^^.

Les moins, les gobelins ^^, la charge aléatoire pénible et qui peu tout bloquer si elle foire. Les fantassins au format régiment qui devrait selon moi être en horde pour être plus résistants. Les trolls un peu comme les loups garous décevant pourtant se sont de magnifiques figurines.

 

Pour finir ce que je peux tirer comme leçon.

Avec une grande table, une fois un flanc tombé il est long de manoeuvrer pour revenir sur une autre partie de la table même pour la cavalerie. Il faut aussi penser a ne pas, par un déplacement mal préparé, se gêner soi même.

En tout cas deux belles parties, à refaire.

Chien Sauvage