Bonjour à tous.

Je me suis joué la bataille de Wilson s creek avec la règle black powder. J avais joué cette bataille avec la règle firepowers mais j avais été déçu ( table surchargée, pas assez de mouvement des troupes, bilan que du jet de dé pas trop de tactique et super top long).

Avec Black powder je n ai pas retrouvé du tout les même soucis.

Le mouvement des troupes est adapté aux grandes tables et ça c est appréciable, ( à contrario sur des petit format et des petites tables ça marche pas terrible, on va trop vite ).

J ai pu manoeuvrer même si la table est bien chargés en troupe. Pour info même en jouant avec 50% des figurines préconisées, j arrive à avoir deux a trois lignes de profondeurs sur le champ de bataille en couvrant la largeur d'1m80.

Pour les échanges de tirs, c est assez particulier. Mes unités avaient en gros 2 points vies. Dans le jeu c est pas beaucoup car un adversaire lance 3dés en moyenne et sur chaque 4+  fait une touche. On a une sauvegarde à 4+, ce qui en moyenne peut faire sortir l unité au trois ou quatrième tour.

Sauf que la chance entre en jeu, et on peut perdre une unité au premier feu...ou ne jamais réussir à la briser pendant 5 tours.

Le Sud a gagné plutôt facilement, 8 brigades contre 4, même si en effectif c'est moins déséquilibré ( 16 unité contre 19 ). Sauf qu a Black powder pour briser l armée il faut briser la moitié des brigades de l adversaire et les sudistes sont en brigades de trois donc faut éliminé le plus souvent les 2/3 des unités pour briser une brigade.

J ai fait deux erreurs symétriques, j ai mis en opposition deux grosses unités de 6 troupes d infanteries, l une en face de l autre, résultat rien de concluant, sauf qu au lieu d être a trois unités de profondeurs j aurais pu renforcer des secteurs plus faible avec l aide du Général de division par exemple.

Comme pour hail caesar, le système d ordre peut être agaçant. Au premier tour de jeu, j ai l intégralité des troupes sudistes faisant face a Bloody hill ( la colline d ou arrive le nord en bas des photos ) qui n a pas bougé, j ai raté 4 jets de commandement successif, c est a dire que j ai fait 4 fois de suite plus que 8 avec deux dés de 6...frustrant je vous dis ^^.

Allez quelques photos même si vous connaissez maintenant la table par coeur.

Là on est a la fin du premier tour de l union qui s installe sur le bord du ruisseau qui alimente la rivière sur la gauche. Le ruisseau est peu profond mais son abord est riche en végétation pouvant servir d abris. L union pour le moment a la volonté de tourner les sudistes par la gauche et les pilloné au centre par deux batteries d artilleries situées en hauteur.

IMGP9783Le Sud bien surpris au premier tour, lance quelques forces sur les troupes Nordistes qui arrivent sur leurs arrières. Ils encaissent les premières pertes, mais la panique ne s installe pas.

IMGP9786Le plan du Nord est en place il ne reste plus qu au sud à être collaboratif et tout semble bien fonctionner...

IMGP9791...sauf que de l autre coté le général Sigel n avancent pas et laisse les sudistes  le fermer en fond de table sans couverture. Sigel détache une unité pour retenir la deuxème brigade qui fonce sur lui et ne pas avoir deux unités à gérer en même temps.  La temporisation va bien marchée

IMGP9796Si les sudistes ont été long à démarrer, ils arrivent sur le ruisseau en un tour pour deux brigades et en deux pour la dernière. L artillerie sudiste au centre va tout de même réussir a faire reculer certaines unités, les boulets n étant pas arrêté par quelques tronc d arbres. ^^

IMGP9797Sur le flanc gauche, les deux grosses brigades s échange un feu d une mollesse dans les deux camps assez consternant. Lorsqu il y a des touches , les sauvegardes sortent elles aussi. En prime les unités amoché sont permutées avec de plus fraîches...bref la solution ne viendra pas par là

IMGP9798Sur le ruisseau c est hyper sanglant, beaucoup de touches mais le morale est au beau fixe et personne ne lache le bord de l eau

IMGP9799Le coup qui va faire mal au quatrième tour c est la charge de la cavalerie sudiste arrivant par le flanc droit de la fédération, une unité brise une unité d infanterie avant de se retirer elle même pour cause de grosses pertes. La deuxième unité de cavalerie va écharper les deux batteries d artilleries en un seul tour, une vrai carnage.

IMGP9804Sigel au Nord lâche prise en premier puis vient l unité qui ferme le flanc droit de l union qui subitement sous la pression de la cavalerie ne parvient plus à retenir, les unités sudistes qui traverse le ruisseau.

Voilà c était la fin d une belle partie...la prochaine fois, je change de scénario et je garde black powder pour les gros format comme moteur de règle.

Chien Sauvage