Quoi de mieux pour se relancer un peu dans la figurine que de prendre un bon bol d air frais avec un nouveau jeu.

J ai donc décidé de me prendre le nouveau jeu sorti en juillet, "Conquest, the last arguments of kings." (Nota Ultima ratio Regum devise de Louis XIV sur ses canons me semble t il).

C est un jeu médiévale fantastique, ou la boite de base oppose les humains a des créatures mortes ou génétiquement modifiées.

Reste que c est une règles de jeu d Alessio Cavatorre ( que j apprécie beaucoup ) et donc je me suis lancé en trouvant les figurines plutôt sympa

IMGP0018A noter que le système de jeu, a ceci de spécifique c est qu il n y a pas de déploiement, on commence sur une table nue, avec des troupes qui commence par pouvoir rentrer par ordre d équipement, d abord les léger puis les lourds, au départ sur un jet de dé puis automatiquement a des tours déterminé.

A savoir qu on peut rentrer par un bord de table jusqu à la limite de la  présence d une troupe adverse, ce qui peut être stratégiquement intéressant surtout si on a poussé assez loin nos légers des le début.

Le système fonctionne par nombre de figurine, c est a dire que si l on prend 3 pertes, on retire trois figurines, si on en perd 4 on retire le socle, puisqu il n y a plus rien dessus.

Le système autorise deux actions par unité a gérer comme on veut, par exemple mouvement et tir ou tir et mouvement, ou double mouvement, très classique. Le jeu n'inove pas trop, les attaques sont en fonction du nombre de figurines restantes, pour toucher on fait un jet et l adversaire fait un jet de défense...bref on est en terrain connu.

IMGP0021Je n en suis qu aux règles de bases mais, mais j ai un autre point au sujet duquel je tiens a communiquer, le test de morale.

Là c est simple, on prend des blessures et le nombre de blessure qu on prend nous faire faire un test de morale, pour chaque dé raté une figurine dégage en plus.

Petit exemple. Les Brutes ( les gros sur la photo ) charge les arbalétriers et font 7 morts ( sur 12 ça fait mal ), je relance 7 dés de morale et je fait 5 échecs...donc 5 pertes de plus, mon unité est détruite.

Suis je emballé...pas vraiment

Passons aux points noirs.

Déjà il me manque des socles d unités...je vais voir avec la SAV, mais c est chiant...reste que ce n est pas typique de ce jeu donc à ne pas en tenir compte.

Par contre le jeu est vendu avec soit disant une règle en français...et là c est presque vrai ^^. Les gros corps du jeu est traduit, sans doute par un robot type google d ailleurs, parce qu on frole le charabbia parfois. En prime des passages en plein milieux restent en anglais.

Le système de constitutions d armée d ailleurs est entièrement en anglais. Avec un truc encore bien chiant c est que le détails des facultés spéciales des troupes est bien traduit, mais pas sur les cartes, ce qui fait que pour savoir a quoi correspondent certaines facultés faut non seulement comprendre l anglais mais aussi comprendre comment ça a été traduit...et ce n est pas toujours  bien clair

Un deuxième point noir, si la boite de base a 75 € est intéressante, l abomination (le gros monstre de la boite )à l unité est a 45 €...euh...et le reste des boites de troupes est de 33 à 39 € pour 12 figurines ....autant prendre une deuxième boite de base a ce niveau là

Troisième petit point noir...j ai assemblé deux unités pour le moment, j ai juste deux têtes de rabiot pour les brutes, c est un peut bof...surtout que même les figurines historiques font désormais du rabiot, là c est vraiment domage.

Quatrième point noir. Pas de plan d assemblage et pas d indication sur les grappes...et tout n est bien sur pas compatible avec n importe quoi donc faut bien faire attention, prendre le temps, et il y a beaucoup de pièces par exemple , 7 pour un simple arbalétrier...une pseudo notice est sur le net toute fois

Pour le moment je vais monter ma boite de base et tester le jeu, avec quelques règles avancés, comme les généraux et la magie. Je vous redonnerais mon avis dans quelque temps.

Chien Sauvage