J ai reçu et ouvert ma boite de dreadball 2, j avais la première édition et j aimais bien le jeu, malgré une traduction française de l époque à pleurer.

Cette seconde édition corrige le tir et les règles sont plutôt bien faite à la première lecture. Je garde mon avis, une fois les parties commencées, je verrais si a l usage la lecture reste toujours aussi pratique.

Le plateau de jeu est superbe, bien plus grand que le premier, on peut tous disposer dessus.

Le point noir, les figurines.

Aalors oui il y en a beaucoup mais la qualité n est pas top. Autant je déteste le plastique résine de Mantic autant là c'est une sorte de plastique rigide pas tops pas bien détaillées et c est encore pire après la sous couche.

20180515_120344[1]J ai commencé la peinture de l équipe rouge, franchement je vais la faire très vite car pour en ressortir un truc top niveau faut se déchirer et j ai pas la patience.

L équipe verte aussi aura sa peinture mais franchement bof...

Si l une des équipe est une équipe androïde, l autre c est des requins sylvestres dont j ai je n accroche pas vraiment le concept.

De toute façon, j ai encore mes deux premières équipes de ma première boite donc largement de quoi jouer et changer un peu le style de jeu.

Le plus difficile sera désormais de trouver un partenaire de jeu pour plus qu'un one shot sans faire 100 kilomètres a chaque fois.

Au final la boite est plus que convenable même bonne je dirais, par contre les figurines mantics sont encore une déception.

A noter que le jeu est prêt à jouer, le soclage des figurines et l assemblage sont déjà fait...reste que j ai dû recolé deux figurines, une dont le tronc est tombé et l autre ne tenait pas sur son socle. Pour un figuriniste comme moi ce n est pas un problème, pour le joueur de jeu de plateau, je ne suis pas certain qu il possède la colle adéquate sur le moment.

Je vous avoue que je suis un peu déçu, ça ne m empêchera pas de jouer mais lorsqsu'on reçoit un nouveau jeu on a envie de faire des Wouaohs en ouvrant la boite et que là c est pas le cas pour moi.

Chien Sauvage