Samedi dernier on a continué de jouer à chroniques oubliées le jeu de Rôles médiévale fantastique de Cassus belli .

Je retrouvais la même équipe plus un nouveau joueur débutant qui allait interpréter un vieux magicien.

De gauche a droite on a , un guerrier, une barbare naine, une vieux magicien, un moine et un pretre elfe

IMGP8652Cette fois les aventuriers étaient gavés de potions de soin, et il fallait bien tout cela car encore une fois , l'équipe à déjoué les statistiques au tirage des dés. J'avais pour l'occasion acheté 5 nouveaux dés de 20, mais  les dés ont  bien voulu recommencer à rouler normalement  seulement après minuit...une sorte de malédiction ?

Le premier point c est que j avais un gros mal de tête du coup je n étais pas à 100% de mes moyens, et je ne voulais pas annuler car pour ma part j'avais rouler 150km et les autres joueurs avaient aussi coincé leur soirée pour jouer, en plus le "pas ce soir, j'ai la migraine" risquait de réveiller chez mes joueurs de vielles cicatrices. ^^

Globalement la partie à fonctionné à l'envers puisque le premier combat se releva épique alors que le dernier qui devait être le point d orgue du scénario ne fut qu'une formalité.

Le scénario maison a été par contre de la bonne longueur puisqu'on a joué de 17 heures à 1 heures du matin avec une pause d une heure pour le repas, en comptant  aussi l'intégration du nouvel aventurier.

Les héros ont réussi la mission, mais je note l'appartion chez eux d'une forme de paranoïa, ou il suffit de mettre un banal caillou dans'une pièce pour créer une angoisse terrible à l'équipe ^^.

Je passe maintenant a mon auto critique car tout n était pas au top ( malgré la mal de tête ).

Je joue trop vite les séquances de roles plays, et je ne laisse pas trop le temps aux joueurs d'investiguer par eux même, remplaçant de fait le passage  par du narratif. Bien que  je sache que j'arrive à un résultat identique, ça me gène un peu, et c est aussi le plaisir du jeu de rôles que de faire parler son personnage

Deuxième point , j ai pas suffisamment expliqué les règles à mes joueurs, du coup j en arrive a gérer aussi bien leurs personnages que le scénario, et ça me demande trop d attention et j ai beuguer deux trois fois dans la partie , me perdant dans mon propre scénario...un comble.

Un dernier point, le calibrage des adversaires et créatures donné dans le livre de règles ne correspond pas bien a un vrai niveau de difficulté, une groupe de d esclavagiste niveau 1 à été terrible alors que  une garde naine envoûté niveau 2 a été balayé, et je ne parle pas du boss fantomatique qui a été une vrai lavette même reglonflé de quelques points vies

Donc va falloir que je travaille un peu plus la difficulté des scénarios pourconstruire un  vrai crescendo.

Les bons points maintenants.

L histoire s installe gentiment, j arrive a tissé pour le moment le fil rouge qui donne une continuité aux scénarios et  qui transforme une succession d aventures indépendantes en réel campagne de jeu.

 

Je pense qu il n y a pas eu de trop gros flottement, ni trop de moment ou il ne se passe rien  ou trop répétitif ( enfin c est aussi aux joueurs de s exprimer l a dessus )

Voilà, c est le résumé de la partie , je pense qu on s est bien amusé, on va se retrouver en janvier pour la suite ^^

Chien Sauvage