Je commence mon armée thèbaine avec le bataillon sacré, une sorte de gaypride de l époque, puisque 150 couples homosexuels formait ce contingent d'élite.

Impetus permet de jouer ce type de troupe sur trois rangs contrairement aux hoplites qui ne sont que 2 au maximum. Impetus rejoint un peu l'analyse de Giovanni brizzi déjà évoqué sur ce blog comme quoi, la tactique thébaine de l époque annonce la révolution militaire macédonienne et sa phalange.

J ai pris les tuniques des spartiates et des Athéniens qui me restaient, mélangées aux costumes de la boite des thébains pour faire ressortir cette unique plaquette, du lot des hoplites classique.

J'ai aussi opté pour le bleu et j ai fait au pinceau avec un résultat très moyen le symbole thébain dont je n ai pas encore trouvé la signification.

thebes bataillon sacréChien Sauvage