En préparant mes prochains socles pour les Rois du champ de bataille, je réfléchissais a une nouvelle règle du jeu plus stratégique avec des prises de flanc des débordements de cavaleries etc.

IMGP3933

Puis plus je pensais plus venait à moi une évidence, je n arrive pas à penser par moi même. A force de trainer sur les forums et les blogs de jeux, de consulter  les sites ou livres d histoire, je ne fais que m imprégner des même schémas de conceptualisation, toujours et encore.

Je ne sais pas si cela vous arrive a vous aussi mais en lisant parfois certaines règles on a l impression de déjà vue et les quelques rares nouveautés sont surtout sur des points de détails qui même s ils donnent le sel du jeu, reste souvent dans un carcan idéologique de la pensé du wargame.

Je dois donc faire un effort de déstructuration de modèles pour en établir de nouveaux.

Ce qui m est venu a l esprit aussi c est que j ai souvent les figurines, puis je cherche à inventer une règle, mais que celle ci soit générique pour pouvoir être jouer au delà de mes propres figurines, ce qui est au final complètement stupide puisqu'il n y a que moi qui joue à mes wargames et les quelques amis que j'initie.

C est un peu comme vouloir aménager sa chambre a coucher, non pas pour soi mais pour que la majorité des gens s y sentent bien, alors qu il n y a personne d autre qui à vocation  a dormir dans cette chambre sauf exceptionnellement.

Le pire dans tout ça ce n est pas qu on m interdise de pensée, mais que je me l'interdis tout seul, par l'application de schéma sociale intégré et structurant.

Plus j'y pense plus je me dis qu il est hallucinant de s auto-aliéner de soi même par imprégnation des autres. Le groupe sociale du jeu par effet sans doute d imitation, annihile ma créativité par absorption volontaire et quotidienne de système pré pensé.

Plus je m en nourris plus ils me façonnent et moins je suis moi même dans ma singularité.

Il semblerait que le richesse de la pensée ne se fait pas par imprégnation culturelle sociale, ce qui reviendrais a un vulgaire formatage, mais par la capacité a imbriquer soi même les idées singulières sans soucis de les inclure dans le moule générique commun et finalement débilitant.

Le pire c est que non seulement c est vrai pour le jeu et la création mais c est sans doute aussi vrai pour beaucoup de choses de la vie quotidienne.

Chien Sauvage...esclave du quotidien

PS: Chapeau si vous avez tout lu ...et  plus encore si vous avez compris...parce que moi... enfin bon ^^