Pour cette fin d'année sorte les films de l été et celui que j avais hésité a voir au cinéma m a fait craqué en DVD.

IMGP1974

Même si le film avec Schwarzenegger avait marqué son époque, il ne correspondait pas tellement a celui qui a bercé mon adolescence en livre de poche.

Celui ci pouvait raccroché les wagons et même si le héros, pas charismatique du tout, se débrouille bien dans les scènes d actions on passe encore une fois a coté du mythe de la littérature Pulp de Robert Howard, malgré les clins d'oeil

Si scénaristiquement parlant il y a matière avec l'univers de Conan, le film se veut une "œuvre original qui en prime s'inspire du film des années 80 et en moins bon.

Attention si vous ne voulez pas que je vous gâche la surprise ne lisez pas ce qui suit.

Le film commence par une narration, type Conan le barbare ou le seigneur des anneaux mais là ou les deux premiers avaient une voix, là (du moins en français) c'est le plantage direct, on passe ensuite au pire du pire la scène d'introduction.

La mère de Conan est enceinte et blessée sur le champs de bataille, son époux arrive, elle demande de lui ouvrir le ventre pour sauver le bébé...Ah ouais ! La scène n étant en prime pas terrible, pas d émotion, pas de sentiment, rien ne s'en dégage

A ce moment là j'ai très peur, parce que je ne vois pas ou sont passé les 95 millions de dollars pour faire le film.

Après l histoire ne commence toujours pas, on a droit a une petite histoire de l'enfance de Conan façon parcours initiatique, puis enfin l'action commence avec l arrivé du méchant qui veut le dernier fragment d un masque pour... je vous laisse devinez...conquérir le monde et faire revivre sa femme.

A tout prendre le jeune Conan est plus crédible dans le rôle de Jason Momoa qui fait la version adulte du héros, le reste de l'histoire c'est du déjà vue, on appréciera tout de même Rachel Nichols dans le rôle de Tamara qui sort son épingle du jeu ainsi que le couple de méchants Père fille à la relation limite incestueuse.

Reste les pathétiques, Conan et ses  deux amis qui ne servent à rien dans l'histoire, Artus et Ela shan

En fait ce Conan pourrait être pas si mal, mais le casting de départ du héros n'est pas bon, Jason Momoa a plus le look beau gosse que guerrier, du coup pour avoir l air méchant il surjoue et on le voit.

La seconde faiblesse, c'est le scénario, qui reprend sans imagination tous les clichés et recettes des films du genre et là aussi, on le voit ^^.

Le film ne tient debout que par sa réalisation, ses scènes d'actions et ses effets spéciaux

Conan, malgré ses millions n'arrive pas au niveau d'un Roi Scorpion ou d'un Prince of Persia, qui selon moi, à comparer entre films du même genre, reste de meilleurs divertissements

Chien Sauvage

PS...Joyeux noël à tous ^^