Lors de la première manifestation de la compagnie des terres froides pour le tournoi Vercingétorix, j ai découvert et acheté la règle antique médiévale Impétus. Après avoir vu une petite démo, je me suis mis a lire les règles.

Fondamentalement, la règle est moins lourde que l art de la guerre dans la gestion de ses mécanismes, on garde la présence de marqueurs qui pour un jeu de figurine n est jamais très top, et on lance parfois un paquet de dés.

impetus

Personnellement je n adhère pas a la règle, pas parce qu'elle est mauvaise, loin de là, mais au final c est d'une mécanique de jeu ultra classique qui fait qu au final je n irais pas plus loin que la simple lecture.

Avantage tout de même a l'absence de rigidité dans la soclage ce qui permet de faire de jolies choses. Un regret aussi mais là ce n est pas propre a la règle, c est que l'incertitude des batailles est gérer de façon aléatoire, non pas que je suis contre l aléatoire mais une fois qu on a jeté les dés pour les charges, les combats, la bravoure, les pertes, la place aux dés devient plutôt conséquente.

Si j avais découvert l historique avec impetus, je m y serais sans doute mis, mais maintenant non, j attend la règle qui va révolutionner un peu le jeu d'histoire, un peu comme conflict of heroes qui a dépoussiéré le wargame.

Pour ceux qui se demande pourquoi je ne joue plus a l'art de la guerre, la réponse est simple, la mécanique de jeu demande un apprentissage long et même après plusieurs parties les problèmes de résolution sont multiples. Au final on passe plus de temps a gérer la règles qu a gérer sa stratégie ce qui pour moi ( car d autres aiment ) et rédhibitoire.

Chien Sauvage